Somatiser: Pourquoi notre corps exprime une douleur ?

maladie psychosomatique

Somatiser, c’est exister ! Lorsqu’une douleur  est ressentie, cela peut être dû à de nombreux facteurs. Physiques, psychiques, émotionnels.. Où donner de la tête quand, justement, notre attention est focalisée sur la douleur elle-même? Dans notre société, somatiser est traitée de manière mécanique. En effet, un dysfonctionnement est considéré la plupart du temps de manière localisée. Nous pouvons cependant nous poser la question suivante: est-ce que ce dysfonctionnement peut-être traitée de manière globale ? Qu’est-ce que cela donnerait ? Lorsque des douleurs se répètent à travers les semaines, les mois, les années, un signal d’alerte peut nous éveiller. En effet, il y’a peut-être en ce sens tout un système interne à aller démanteler. Et non, la problématique, seule. de manière chronique, nous pouvons alors être alertés. Alors, Qu’est-ce que la somatisation?

Découvrez la vidéo en cliquant ici

 

affections psychosomatiques

Somatiser: Quelles sont les douleurs psychosomatiques?

Tout d’abord, les douleurs psychosomatiques sont nommées de la sorte lorsqu’à aucune d’entre elles, on ne peut associer une explication organique. Il y’a des réactions physiologiques a des stimuli internes ou externes. En ce sens, lorsque l’on fait du sport, notre coeur s’emballe. C’est normal ! Il en est de même lorsque l’on stress ou bien que l’anxiété nous “prend aux tripes”. Nos pensées ont un impact sur notre corps, et notre comportement s’ajuste en fonction de cela.

Ces réactions physiologiques de notre corps à des évènements divers, peut provoquer des douleurs chroniques. Alors, nous pouvons penser aller bien, et pourtant, nous sommes constamment fatigués, blessés, limités dans notre épanouissement. Comme si quelque-chose bloquait!

Somatiser, c’est réceptionner un message direct de notre inconscient à notre corps. Cela peut paraître fou, et pourtant, nombreux sont ceux qui ont permis d’établir une liste de maladies et leurs symboliques. C’est vraiment bluffant! Vous pouvez d’ailleurs vous procurer le dictionnaire des malaises et des maladies de Jacques Martel, il pourra vous guider au quotidien.

Découvrez la vidéo en cliquant ici

 

approche psychosomatique de la douleur chronique

Somatiser : Comment s’en sortir ?

Seule la conscience de ce qui est peut nous permettre de rebondir. En effet, lorsque nous nous permettons de vivre en conscience, nous ne sommes plus dans l’illusion mais bel et bien dans la réalité.

La première chose qui peut être faite, c’est de constater ce qui entrave notre épanouissement quotidien. Est-ce que c’est un mal auquel nous nous sommes habitués ? Ou peut-être une certitude dans laquelle nous nous sommes enfermés? Ou encore, un relationnel abîmé ?

Faire le bilan de notre vie, en tout transparence envers nous-même, peut réellement change la donne dans notre vie. Nous pouvons nous réveiller un matin et décider que cette vie, sous la forme qu’elle prend, doit changer. Ou tout autant la subir, par peur et croyance que le pouvoir est ailleurs sauf en nous. C’est un choix et une vision de notre potentialité.

Ensuite, nous pouvons décider de partir à la recherche de nous-même, seul ou accompagné. Cela peut se faire à distance, avec de nombreux témoignages accessibles. Ou bien, auprès de spécialistes conventionnels ou non, qui écouteront notre douleur, notre mal-être et pourront réellement trouver des réponses.

Découvrez la vidéo en cliquant ici

 

 

comment arrêter de somatiser

Somatiser: Les solutions?

Il n’y a rien de plus difficile que de ressentir un mal-être ou une douleur chronique que personne ne valide. Cela renforce d’avantage le processus, l’inquiétude, l’incertitude. De plus, cela maintient une forme de dépendance quant à l’obtention de réponses spécifiques en la matière.C’est souvent la problématique de protocoles collectivement posés, qui pourtant ne nous rassurent guère. Guérir, c’est s’autoriser à comprendre la symbolique des contrariétés plus ou moins importantes de notre corps.

Les solutions pour lutter contre la somatisation ne sont pas secrètes. En effet, personne ne détient une vérité absolue à ce sujet. Néanmoins, il est relativement répandue et largement explicité qu’être à l’écoute de ses émotions nous permet de limiter les problèmes de santé. Il est certain qu’une vie de course après la montre, l’argent, le matériel ne pourra nourrir la globalité de notre être.

Alors, pour lutter contre ces douleurs qui ne s’expliquent pas. Nous pouvons nous attaquer à notre psychée et notre histoire, qui pourront en partie déterminer nos réactions actuelles. En effet, il est prouvé que les émotions stockées à moyen ou long terme provoquent des maladies. Alors,  faisons tout pour les exprimer!

Découvrez la vidéo en cliquant ici

 

 

les maux du corps et leur signification

 

Conclusion

Somatiser, c’est permettre au corps de traduire ce qui est pour le moment, invisible ou indicible. C’est, laisser s’exprimer les émotions, les malaises, les blocages. Il semble bien souvent qu’après des maladies, des accidents, des grands bouleversements, la vie prenne un tout autre tournant. Dans le cas de la somatisation, l’idée est de la traiter afin qu’elle ne s’installe pas insidieusement et confortablement

Pour cela, mettons notre énergie à tenter de nous connaître avant tout, afin de pouvoir adapter notre vie à nos besoins et désirs profonds.

Crédit photos: Ava-Sol, Oleg Ivanov, Jesper Aggergaard, Usmann Yousaf, Keenan Constance.

PARTAGER:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

19 Replies to “Somatiser: Pourquoi notre corps exprime une douleur ?”

  1. Yannick dit :

    Super intéressant! Corps et esprit non pas fini de nous surprendre par leurs liens et les effets qu’ils ont l’un sur l’autre 😉

  2. Carole dit :

    Super sujet d’article j’adore. La psychosomatique est en effet très présente.
    Ce qui est génial c’est que le contraire existe aussi et que ça peut faire partie des solutions : la somato-psychique.
    Le meilleur média que j’ai trouvé à ce jour : le yoga.
    Belle journée

    • Julia dit :

      Merci pour ton commentaire Carole 🙂
      Je te rejoins sur le fait qu’on a le pouvoir de changer la donne.
      Le yoga rééquilibre tout, je suis une grande fan aussi:)

  3. Cora dit :

    Merci pour cet article. Je pense qu’il faut aussi chercher une piste dans les expressions qu’on utilise pour décrire le mal. “j’en ai plein le dos” par exemple.
    En même temps, c’est compliqué d’écouter vraiment son corps, comprendre ce que signifie les maux et les tensions, et arriver à une conclusion.
    Se poser des questions sur ce qu’on veut, ce dont on a besoin, ou ce qui nous est refusé, et se les poser régulièrement, peut aider à comprendre notre corps.

  4. Anne06 dit :

    Merci pour cet article. Intéressant, bien construit. Je le transmets à un proche qui en a besoin en ce moment…

  5. Nicolas dit :

    Très bon article, qui plus est d’actualité. En tant que kiné, je le constate quotidiennement !

  6. Simon Pellet dit :

    Super!

    Est-ce que dans certains cas la méditation pourrait aider ?

    Qu’en penses-tu ?

    Merci pour cet article au top👍🏼

  7. Très intéressant de faire ce nettoyage du mot somatiser. Merci beaucoup à toi

  8. caroline dit :

    mais je pourrai en écrire une tartine sur ces douleurs que mon corps a créées, jusqu’à ce que je l’entende ! et les douleurs et autres anomalies ont disparu au fur et à mesure que j’ai avancé vers mon changement de vie et ai pris conscience des déséquilibres en moi !

  9. Bonjour Julia,

    J’ai toujours été fascinée de constater à quel point certaines de nos pathologies étaient corrélées avec nos états émotionnels interne et nos peurs. Parfois, le corps essaie de nous parler. Soyons à son écoute.

  10. Merci pour cet article qui traite d’un mal tellement réel et peu connu.
    A la maison depuis la lecture d’un livre sur le sujet, nous sommes plus à l’écoute de nos émotions et quand notre corps nous signale un problème, nous prenons le temps de répondre à ce manque afin de nous sentir mieux.

  11. Bonsoir,
    il faut avoir un bon mental, car même lorsque l’on connait tout cela, il arrive que l’on tombe dans des pièges de ne pas réfléchir à pourquoi cette douleur et l’aligner avec notre vie du moment, pour en tirer des conclusion. Je me laisse encore avoir par des douleurs parce que la vie file et que je n’ai pas toujours le temps d’écouter mon corps, de prendre de la distance avec certaines choses, et bing, mes point faibles font toc toc, de manière créscendo !

    • Julia dit :

      Merci pour ton commentaire Marie 🙂
      Je suis tout à fait d’accord avec toi mais étant donné que “notre conscience nous protège”, j’imagine que l’on réagit peut-être plus rapidement que les années précédentes. Qu’en pense-tu?

  12. J’en ai plein le dos, ça me casse les pieds, ça me fait chier, ça me casse les oreilles… Toutes ces expressions qui parlent de l’agacement de l’esprit, sont aussi des agressions pour le corps. Merci pour ton article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ILS TÉMOIGNENT

DEVIENS LIBRE, ÉPANOUI(E) & HEUREUX

Il y'a quelques années, j'étais très mal dans ma peau, anxieuse et je subissais tous les signaux que mon corps m'envoyait. Notamment, une acné adulte que j'ai guéri naturellement par le mindset & l'alimentation.

Hypersensible qui s'ignorait, je pensais que ma différence était mon fardeau. J'ai compris, après de nombreuses années de thérapie & des épreuves de vie, que mon fonctionnement est ma force.

Vous découvrirez du contenu axé sur la psychanalyse, la psychothérapie & le bien-être en général.

Vibrons haut & tout le temps.